mercredi 9 juillet 2008

Live your dreams... But if i don't have a dream?...

Et bien, tout s'enchaîne en ce moment, pas pour moi mais plutôt autour de moi, j'ai l'impression de stagner depuis trop longtemps...en même temps ma vie est en stand by depuis que je suis entré au lycée...Je suis forcé d'obtenir mon bac pour commencer véritablement des études qui me plaisent un tant soit peu et la au bout de 3ans de "pause" je commence a saturer...


Mais bon le véritable sujet de cet article est ce que l'on pourrait appeler la "8ème chose que vous ne savez pas sur moi".

Je n'ai pas de rêves...
Tous les jours Héloïse me parle de son rêve de faire de la bd, elle tiens un blog bd et va faire une MANAA (et je ne parle pas des concours qu'elle a gagné).
Olivier lui fait des compositions et rêve de devenir musicien, il progresse a la guitare, au piano.
Et Tristan...lui rêve de devenir pilote d'avion de chasse, il à même passé des tests déjà.

Mais moi, moi c'est quoi mon rêve? je ne me suis jamais vu sur une scène de concert avec une foule en délire, ca serait un trip sans plus.
Je ne me vois pas non plus en train de faire des dédicaces de livres, ou de bd.
Ni même planer au dessus des nuages...

Je ne sais même pas ce dont j'ai envie de faire de ma vie, je crois que j'ai perdu mon rêve de devenir journaliste, journaliste à la "Loïs et clark" j'aurais aimé me pointer avec un journal a la main et dessus le gros titre écrit par moi avec mon nom en dessous...
Mais de nos jours le journalisme n'est plus pareil, écrire un article sur internet ne me procurerai pas la même sensation, et j'ai renoncé à ce rêve...

Donc je suis maintenant un homme sans rêve...même les personnages de jeux vidéos ont l'air plus heureux que moi quand je pense a l'avenir, qui sait c'est peut-être ce monde qui n'est pas fait pour moi, ou bien moi qui ne suit pas fait pour ce monde.


J'en ai marre de stagner, tant que je n'aurais pas trouvé ma réponse je pense que ma vie n'évoluera pas, je ne me marierai pas, je ne serais pas spécialement heureux dans mon travail, je serais juste la pour passer le temps jusqu'a ce que je meure...Et a la fin quand St Pierre ou un celui qui m'accueillera de l'autre coté me demandera si j'ai aimé ma vie je lui répondrai :

bof...sans plus....

4 commentaires:

Panoramix a dit…

Tu peux aussi avoir une vie très banale et être très heureux.

Regarde mes parents : fonctionnaires. Pourtant ils sortent avec des amis le weekend et même la semaine, ils font souvent la fête et sont très heureux.

Je dois avoir un plan B parce qu'être pilote n'est pas donné à tout le monde, j'ai souvent déprimé en me disant : "si je foire à l'armée, je vais finir dans le secteur de l'industrie à faire des trucs qui me déplairont au plus haut point".

Mais maintenant je sais que même si mon rêve de gosse se brise, ça ne m'empêchera pas de profiter de la vie. Elle est si courte, ça serait trop bête...

Helly a dit…

C'est clair, te mine pas pour ça, les passages à vide c'est courant. Et puis, t'as toujours la vie devant toi, à tout moment tu peux changer et trouver un but, un mur dans lequel foncer tête baissée. Imagine toi journaliste, avocat, ou j'sais pas quoi d'autre.

Et même si c'est triste que Pano parte, il reviendra, et il te reste toujours des amis à Paris ;)

Flow' a dit…

Moi aussi je suis pas toujours sûre de ce pourquoi je suis faite. Et si je ne me faisais que des films ? Et si plus tard on me recalait en me disant que ce que je fais c'est pourri et que je devrais changer mes projets ? Peut-être mais en attendant j'y pense pas trop et je me laisse vivre, pour ainsi dire.
De toute façon un réel objectif dans la vie ça vient comme l'amour je pense, c'est avec le temps. Et c'est pour ça que ça torture : parce qu'avant l'obtention de tout ça il y a l'attente et elle est une véritable torture. Avant cela, y a plein d'épreuves par lesquelles tu passeras sans même t'en rendre compte et qui font partie du destin, qui sont indispensables pour te (re)connaître, passer à autre chose et savoir ce pourquoi tu es fait. Le tout c'est de saisir chaque chance qui se présente à toi pour sortir, créer, bref n'importe quoi qui te permette d'avoir un flash ou une révélation, et quand ce moment viendra j'pense que tu sauras.
Quand ? Je sais pas apres x)

Rafael Bep (et oui c'est moi) a dit…

Je vais pas te dire "Ouais les passages à vide ça arrive, soit patient" parce que ça va faire 10 ans que ma vie c'est de la merde et qu'on me dit ça :). J'ai le même problème que toi, ma mère chante depuis petite très bien, ma sœur dessine a merveille, tout le monde autour de moi a son truc, et moi ? je sais pas et la je fais des études sans trop savoir pourquoi.